L'anneau

Publié le par SLAM POESIE DE FAUSTINE


Un jour

Tu as passé un anneau

A mon doigt.

Lorsque parfois

Je le retire

Et le regarde,

Je m’aperçois

Que cet anneau,

Au fil du temps

Et des travaux ménagers,

S’est un peu abîmé,

Par endroits, fendillé.

Je ne peux m’empêcher

A ces moments-là,

De penser que ces accrocs

Sont le témoignage

Des bris que tu me fais

Au cœur chaque fois

Que je me sens trahie par toi

 

 

 Faustine

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article