Capitaine

Publié le par SLAM POESIE DE FAUSTINE

 

Ange vagabond

Clochard céleste

Capitaine au long cours

On le croise au hasard

D'une route

Au détour d'un chemin

Toujours son sac à la main

Et sa casquette de marin

Vissée sur sa tête.

Il a le regard bleu pétillant

Et un gentil sourire.

Depuis peu il a le cheveux ras,

Oeuvre de son ami Popeye.

Certains matins, il arrive à Sésame

Désolé, perdu, Capitaine a mal dormi,

Il souffre.

Il parle des programmes télé

Qui ont sa préférence,

Son regard s'anime

Il râle encore un peu

A cause de sa mauvaise nuit

Et des coups de téléphone

Qui le tiennent éveillé

Jusqu'à pas d'heure,

Capitaine est triste.

Pour les plus jeunes, il est

Cap'tain Flam

Pour les autres, Cap'tain tout court

Pour moi il est Capitaine

Ange vagabond

Clochard céleste,

Capitaine au long cours.

D'où lui vient ce surnom ?

A-t-il été marin ?

Je me plais à imaginer que

Le Capitaine a vu le jour à Nankin,

Qu'il a vogué des mers de Chine

Jusqu'au Groenland,

Qu'il connaît par coeur le Brésil

Et le Pérou,

Qu'il a arpenté les trottoirs de Quito,

Tijuana et Oakland,

Qu'il a posé son barda sur l'île St Laurent

Et à Rotterdam,

Qu'il aurait dormi à Tbilissi

Ou en Thaïlande quelque part sur un banc,

La tête posée sur son sac.

Je vois le Capitaine traversant à pied

l'Afrique,

Allant de Fès à Mopti,

de Ziguinchor à Cotonou.

Un jour à Libreville

Plus tard au Harar

Aujourd'hui dans le Hoggar

Puis à Bangui.

De Brazzaville au Swaziland

Le Capitaine connaît l'Afrique

Comme le fond de sa poche ;

De la Namibie au Botswana

Et jusqu'au Cap.

En Australie il a suivi l'itinéraire

Des pistes chantées par les aborigènes

Qui l'ont adopté et initié.

Peut-être a-t-il des descendants aux

Philippines ou à Nagasaki. ..

Je le vois s'échapper vers New-York

Pour voir la statue de la Liberté

Et s'envoler...

 

Faustine

 

 

Commenter cet article

René 21/11/2008 18:05

Amitiés d’un petit poète qui s’enquiert de toute lumière…et vous convie au partage des émotions…

pascal 18/11/2008 21:31

C'est tout simplement beau...J'en veux encore.