La Quête

Publié le par SLAM POESIE DE FAUSTINE

J’aurais aimé vous écrire que je l’ai trouvé

j’aurais aimé vous conter

que je suis revenue

la besace pleine à craquer

d’histoires à raconter

j’aurais aimé décliner

devant vous mon ascendance

fille de

petite fille de

arrière petite fille de

arrière arrière petite fille de

et comme cela jusqu’au tout premier patronyme.

Je suis passée par Praia,

oh juste un détour

pa mata sodade

et voir l’océan démonté,

j’ai repris la mer,

oh pas pour longtemps,

jusqu’à Bissau.

A mes questions,

il fut répondu

que l’on ne savait pas

que cela remontait loin dans le temps,

qu’avec les déplacements,

qu’avec les emmêlements de sang

on ne pouvait plus rien dire de précis.

J’ai remonté le fleuve Casamance

à la recherche de cette semence

moi qui ai le souci du détail,

je me trouve devant une corne d’abondance

à laquelle il me faut présenter ma doléance.

J’entre plus avant dans le Macina

tant de peuples venus de là

ont déployés leurs ailes vers d’autres contrées

toujours accompagnés des chantres du Savoir

déclamant leurs lignées.

A tous ces êtres rencontrés

j’adresse cette supplique :

y en aura-t-il un parmi vous

pour me reconnaître et me dire

viens, tu es des nôtres.

De ce voyage dans le temps,

je suis revenue avec toutes mes interrogations.

L’autre nuit pourtant,

j’ai fait un songe

il s’est assis sur mon lit

a pris ma tête et doucement

l’a posée sur ses genoux,

il m’a fait la grâce d’une caresse

c’était doux et apaisant.

Veut-il me dire par là

que ma quête est juste ?

Qu’il me faut la poursuivre ?

Aurais-je le bonheur un jour

de voir se réaliser ce vœu,

le voir émerger des pages de l’oubli ?

Faustine

Commenter cet article

Librellule à tête de chat 23/03/2011 21:28



Je ne saurai te dire ce que c'est mais c'est un très  beau texte



SLAM POESIE DE FAUSTINE 18/01/2010 10:02


Merci Joe, mais je suis sûre que vous savez qu'il y en a tant d'autres des poèmes
de slam qui nous retrournent.


Joë La Source 15/01/2010 10:13


Ce sont les premiers poèmes de SLAM que j'admire vraiment.


MAYANJ 22/09/2009 23:04


Je ne suis pas trop amateur de poèmes mais j'avoue que celui-ci m'a donné envie de le lire jusqu'au bout et de le relire encore et encore. C'est érit dans un langage simple mais en dégageant
quelque chose de fort. Seulement les derniers vers me laissent un sentiment d'inachevée, de rupture dans la continuité, cette faille qu'est l'amour et qui empêche d'aller au dèla de soi-même sans
obtenir l'aval d'autrui


gazou 14/09/2009 14:24

beau poème mais  il me semble que c'est en soi-même seulement que l'on peut trouver son identité..cependant c'est un beau poème!