Rotcha pa scrévé

Publié le par SLAM POESIE DE FAUSTINE


Nos roches brunes
ne sont plus noyées par la brume
où trouver désormais
 rotchas pa scrévé ?
Je crains pa nos area
Emprisonnés que nous sommes des aléas
Les paysages lunaires n’existent plus
Qu’en nos souvenirs,

les kilomètres de sable blond de Baia
réduits à peau de chagrin
la côte est une carte de postale de Honfleur
on est pourtant pas en Normandie
on est pourtant pas en Normandie
ondé rotcha pa scrévé
ja ca tem, ja ca tem

profusion de nouvelles constructions
Imitation frénétique de l’Occident,
Excédent, à outrance, violence
mon cœur est mis à mal
je n’ai plus rien reconnu
plus rien
j’étais en pays inconnu
seule ma nostalgie me parle

sur quel rocher se pencher

pour voir les geysers


les kilomètres de sable blond de Baia
réduits à peau de chagrin
la côte est une carte de postale de Honfleur
on est pourtant pas en Normandie
on est pourtant pas en Normandie
ondé rotcha pas scrévé
ja ca tem, ja ca tem


Faustine

Commenter cet article