J'aimerais

Publié le par SLAM POESIE DE FAUSTINE

J’aimerais tant

vous écrire la campagne amie

les bois et les prés enchantés

par la philomèle

J’aimerais tant

vous écrire le paysan, ce travailleur acharné

labourant sa terre pour nous donner le blé

J’aimerais tant

élever des hymnes à la gloire de chaque jour

qui ne serait pas une peine

J’aimerais tant…

J’aimerais tant

vous décrire le chatoiement de la soie

et les frises de beaux palais

J’aimerais tant

vous chanter la clémence du ciel et les Muses

les pensées dont elles me font la grâce

quand elles guident ma plume

J’aimerais tant…

J’aimerais tant

vous écrire que la broyeuse est en repos

et que les vents de la tourmente ne m’affligent plus

J’aimerais tant

vous dire que mon cœur et mon esprit

sont en paix et que je ne pleure plus

J’aimerais tant…

J’aimerais tant

écrire la gaieté enfantine

et la douceur d’une comptine

J’aimerais tant

que vous ne lisiez plus le désespoir

et que chaque mot insuffle l’espoir

J’aimerais tant…

Hélas…

 

Faustine

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

xavier bordes 18/10/2010 19:31



Combien je comprends ce fort beau texte poétique... Point d'autre Nord que l'écriture, dans la toumente. (Je n'oublie pas. Je réfléchis... )


Bien amicalement, et avec tout mon estime.



xavier 03/09/2010 21:08



Bravo Faustine tout simplement magnifique cette poésie.


                             Xavier!



SLAM POESIE DE FAUSTINE 04/09/2010 09:59



Merci pour votre enthousiasme et vos encouragements Xavier



librellule 18/06/2010 23:46



Et bien, tu aimerais tant que nous l'avons entendu!


Je me suis dit, il faut que je lise faustine


Si j'ai bien fait moi aussi!


je ne sais plus trop qui je suis et ce que j'écris moi aussi


Bon. Nous n'allons pas nous laisser abattre.


Relisons Aimé et aimons, aimons-nous.


C'est un beau poème oui, mais s'il dit sur nos sentiments d'impuissances.


Gros bisous.



SLAM POESIE DE FAUSTINE 19/06/2010 10:22



cela me fait du bien que ce poème sans prétention vous touche, cela fait comme un baume au coeur. Merci à vous



andrée wizem 16/06/2010 12:24



c'est comme une berceuse...un blues...une morna...


le poème nous enveloppe comme une tendre peau...



SLAM POESIE DE FAUSTINE 17/06/2010 08:59



Merci Andrée, oui c'est comme une morna qui dit la sodade



Denis Marulaz 16/06/2010 12:05



La tristesse de tes mots disent tellement de soleil de ton coeur!


Merci de le partager avec nous!


Fraternellement.


Denis



SLAM POESIE DE FAUSTINE 17/06/2010 09:01



Um Abraço Denis